login

Rumantsch receptiv

Projet de recherche mené par la Haute école pédagogique des Grisons PHGR

Coordination : Prof. Raphael Berthele et Amelia Lambelet (CSP) ; responsabilité : Dr. Manfred Gross (PHGR, Institut de Plurilinguisme) ; 2013-2014

Résultats du projet: www.chapeschas.ch

Le projet « Rumantsch receptiv » est un projet consacré au développement de matériel pédagogique destiné à l’apprentissage individuel et/ou à l’implémentation dans les cours de langue. Le but de ce projet est de mettre à disposition une méthode pour le développement des compétences réceptives en romanche (idiome). Cette méthode doit permettre aux personnes concernées d’acquérir des compétences en compréhension orale et écrite du romanche, lesquelles forment la base de la compétence réceptive de la langue.

Le projet « Rumantsch receptiv » propose une solution à la problématique des locuteurs d’autres langues ne disposant pas d’une compétence adéquate du romanche, problème qui empêche un plurilinguisme réceptif dans la pratique. Actuellement, dans la région romanche (p.ex. dans les administrations communales, les réunions, les conférences, les cours de formation initiale et continue, etc.), l’allemand est très souvent préféré lors d’une conversation, d’une entrevue et/ou d’une manifestation. La présence d’un participant ne comprenant pas le romanche suffit souvent à choisir l’allemand, langue dominante et généralement comprise de tous. Au niveau cantonal également, et malgré le trilinguisme officiel des Grisons, il n’est pas possible pour les Romanches de parler leur propre langue dans des situations quotidiennes plurilingues (parlement cantonal, administration cantonale, etc.), car ils ne sont pas compris par les locuteurs d’autres langues, lesquels manquent de compétences réceptives. Ainsi, le romanche perd du terrain, ce qui mène à son affaiblissement.

Afin de permettre le développement des compétences réceptives, et de manière similaire à la méthode pour l’apprentissage autodidacte du suisse allemand Chunsch druus ?, la méthode Rumantsch receptiv met l’accent sur plusieurs composantes: la ressemblance entre les langues (principalement entre les langues latines pour le vocabulaire, mais aussi entre l’allemand, l’anglais et le romanche), l’apprentissage intégré du vocabulaire de base ainsi que le l’approche consciente de textes oraux et écrits. La méthode permet de développer des stratégies pour la compréhension orale et écrite qui mènent rapidement à des compétences minimales dans la langue romanche.