d
t
m

Immersion et enseignement de la langue orienté vers le contenu

Séquences didactiques et insertion curriculaire au primaire
Domaine: 
Enseignement et apprentissage des langues, évaluation des compétences langagières
Direction de projet:

Laurent Gajo, UNIGE

Durée: 
08.2016 - 07.2019
Equipe:

Gabriela Steffen, Ivana Vuksanović, Audrey Freytag (UNIGE)

Statut: 
En cours
Description: 

Ce projet vise à documenter et aborder de manière critique les conditions d’implémentation de l’enseignement bilingue au primaire, sur la base de deux questions principales :

  • Quels sont les ingrédients didactiques spécifiques de l’enseignement bilingue au primaire, sachant que les frontières entre les disciplines sont souples mais que l’enseignement de la première langue étrangère ou seconde arrive en principe en 5ème année Harmos ?
  • Quelle est la modalité minimale d’un enseignement bilingue ? S’agit-il d’un problème quantitatif (un certain temps passé dans la L2) ou d’un enjeu qualitatif (une certaine manière d’envisager le curriculum) ?

 

Finalité – Résultats attendus: 

En termes de résultats, ce projet compte produire deux types de données :

  1. Données de recherche : extraits et collections de phénomènes et de séquences illustrant différentes modalités de travail entre langue et discipline/contenu dans des contextes institutionnels et curriculaires variables. Ce type de données permettra de stimuler le débat scientifique à travers des communications et des publications en Suisse et sur le plan international.
  2. Données pour la documentation didactique et la formation des enseignants :
    1. typologie de séquences didactiques présentées sous la forme d’extraits vidéo avec la transcription en sous-titres et associant les supports didactiques utilisés (manuel, article de journal, schéma, etc.) ainsi que les éventuelles productions écrites des élèves ;
    2. typologie de modalités d’insertion curriculaire de l’enseignement bilingue (module, séquence, ilot, demi-journée ; insertion dans le programme de langues ou de disciplines ; répartition des langues entre enseignants ; etc.).

Ce type de données permettra de nourrir la réflexion sur la base de pratiques effectives montrées dans leur richesse et leur variation. Présenté sous la forme d’un répertoire numérique, il devrait servir aux enseignants, à leurs formateurs et aux cadres institutionnels.