d
t
m

Fusions communales à la frontière linguistique des Grisons et leurs conséquences pour les langues (minoritaires)

Domaine: 
Plurilinguisme institutionnel et sociétal
Direction de projet:
Durée: 
10.2011 - 12.2016
Equipe:
Statut: 
Terminé
Description: 

Directeurs du projet de thèse: Prof. Alexandre Duchêne, Prof. em. Georges Darmes, Université de Fribourg

Ce projet de thèse analyse les discours sur les langues et la culture qui émergent au cours de projets de fusions communales dans le canton des Grisons. Les réformes de structures politiques sont actuellement un point important de l’agenda politique et les thèmes « langue » et « culture » jouent un rôle important dans les discussions sur les fusions, particulièrement aux frontières linguistiques des Grisons. Une fusion peut mener à de nouvelles répartitions des langues dans une commune, ce qui a des conséquences pour les langues officielles et les langues de l’école et suscite auprès des minorités linguistiques une peur d’être supplanté ou marginalisé. Ce travail veut approfondir les conditions dans lesquelles la langue joue un rôle au cours des processus de fusion et comment cela émerge, pourquoi la langue est objet de débat et quelles conséquences les réformes structurelles ont sur les langues et leurs locuteurs.

A l’aide d’une approche historiographique et de l’ethnographie institutionnelle, ce projet cherche à répertorier les débats sur les langues ainsi que les pratiques langagières actuels, les développements politiques ainsi que les tensions entre les communautés linguistiques.