d
t
m
^

Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH)

L'ASSH – réseau des sciences humaines et sociales

L'Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH) est une association faîtière qui regroupe environ 60 sociétés savantes. De la littérature à la théologie, en passant par les sciences de la communication ou les sciences politiques, les sociétés membres représentent un large éventail de disciplines. En tout, ce ne sont pas moins de 30'000 personnes qui, en tant que membres d'une société savante, sont rattachées à l'ASSH. De quoi alimenter le plus vaste réseau en sciences humaines et sociales de Suisse.

Langues et cultures - un des trois thèmes prioritaires

L’ASSH met l’accent sur trois aspects: les langues nationales, le multilinguisme et l’emploi des langues dans la science. Sous le titre très large de « cultures », l’ASSH se concentre sur deux thématiques: la conscience nationale de la Suisse étroitement liée à la question des langues, ainsi que la question portant sur la viabilité du slogan qu’est le multiculturalisme dans une société religieusement et culturellement pluralisée.

Domaines de recherche: 

Langues nationales
Au vu de la position de la Suisse, aussi en Europe, l’ASSH désire apporter une contribution scienti-fique à une discussion objective sur les langues nationales: le rôle de l’ASSH consiste, dans un premier temps, à mettre à jour les bases de recherche ainsi qu’à les communiquer d’une manière plus compréhensible et synthétique, c’est-à-dire d’exposer l’état actuel de la réalité linguistique, réalité qui se manifeste dans l’usage, la maîtrise et les compétences effectives de la langue.
L’ASSH souhaite également, dans un deuxième temps, apporter régulièrement à la discussion de nouvelles connaissances sur l’acquisition des compétences linguistiques comme sur l’efficacité des différents modes d’apprentissage et d’enseignement. Enfin, dans un troisième temps, l’ASSH entend prendre en considération la dimension politique de la question linguistique.

Multilinguisme
Le multilinguisme caractérise la Suisse comme pays d’immigration. La maîtrise des langues des im-migrants est souvent problématisée de manière restreinte sous l'aspect de l'intégration; l'ASSH sou-haite aborder le thème sous l’angle de sa signification pour un pays hautement globalisé et économi-quement bien positionné.

L’italien en Suisse 
Une attention particulière est portée à la position de l'italien au degré secondaire II, dans le secteur tertiaire, tout comme dans l’administration publique. Il est également souhaitable, voire nécessaire, que la question des langues nationales soit traitée en se référant au Cadre européen commun de référence pour les langues.

Lien: www.sagw.ch/fr/sagw/schwerpunkte/sprachen-kulturen.html

Swiss Academy of Humanities and Social Science (SAGW) Hirschengraben 11 Postfach 8160 CH-3001 Bern
+41 (0)31 313 14 40
Contact: 
Dr. Manuela Cimeli, manuela.cimeli@sagw.ch
Région: 
Suisse
Mots-clés: 
Thèmes de recherche
Culture & histoire
Migration et intégration
Politique linguistique
Langues