login

Domaines de recherche

Plurilinguisme individuel

Direction: Prof. Raphael Berthele
Contact: Amelia Lambelet

Ce domaine est dédié à la recherche de l’acquisition simultanée ou successive de plusieures langues (langue première, seconde, tertiaire) à différents âges et dans différents groupes de la population, y compris la population migrante. Sur la base d’études empiriques longitudinales, on apporte des éclaircissements sur les facteurs qui influencent le développement des compétences langagières individuelles. Une attention particulière est accordée à la communication des résultats scientifiques en faveur de la pratique (formation, école, intégration).

Projets


Enseignement et apprentissage des langues, évaluation des compétences langagières

Direction: Prof. Thomas Studer
Contact: Peter Lenz et  Amelia Lambelet

Ce domaine est consacré à la recherche appliquée dédiée aux dispositifs pédagogiques et didactiques pour le développement de compétences langagières dans différents contextes d’apprentissage des langues, scolaires et extrascolaires. Les travaux liés à ce domaine apportent notamment une contribution à l’évaluation valide et juste des compétences langagières et à une meilleure compréhension de l’impact des examens ou tests sur l’enseignement et l’apprentissage des langues.

De plus, le Centre de compétence accompagne de manière scientifique les pratiques d’enseignement et les analyse sous plusieurs aspects :

En tenant compte des exigences linguistiques de l’école et du monde professionnel, les travaux de ce domaine traitent de la terminologie et des concepts liés aux compétences plurilingues et analysent la définition, l’établissement et l’intégration de niveaux de compétence langagière dans des projets, curricula ou moyens d’enseignement. A cela s’ajoutent, d’une part, des études sur l’utilisation et les effets d’instruments introduits pour l’évaluation des niveaux et, d’autre part, des analyses des besoins dans le domaine des compétences langagières, p.ex. dans le cadre de planifications de curricula.

Un autre centre d’intérêt réside dans l’évaluation de compétences langagières auprès de différents groupes-cible (enfants, jeunes, adultes issus ou non de la migration, apprenants ayant des besoins particuliers) et dans des contextes scolaires ou professionnels. De plus, on prévoit le développement d’instruments d’évaluation (formative ou sommative, auto-évaluation et évaluation par autrui), dans le contexte scolaire et professionnel, en tenant particulièrement compte de la validité prédictive des instruments. A ceci s’ajoute la validation de tests de référence et la procédure d’équivalence de tests de langue.

Dans le cadre du développement de la didactique du plurilinguisme, on mène des analyses et évaluations des offres existantes et, sur cette base, on apporte une contribution au développement de nouvelles applications didactiques. Celles-ci sont complétées par des études et évaluations dans plusieurs domaines : l’immersion, l’enseignement bilingue et plurilingue, les programmes d’échange, l’introduction de nouvelles technologies, la cohérence et les transferts dans l’apprentissage plurilingue ou l’influence de la conscientisation sur l’apprentissage des langues.

Projets


Plurilinguisme institutionnel et sociétal

Direction: Prof. Alexandre Duchêne
Contact: Dr. Renata Coray

La recherche appliquée dans le domaine du plurilinguisme institutionnel et sociétal a pour but d’étudier les effets politiques, économiques et institutionnels du plurilinguisme dans la société. Selon le mandat de recherche, une attention particulière est portée aux politiques linguistiques et culturelles. Des analyses portant sur le plurilinguisme sociétal sont menées sur la base de données statistiques concernant la communication entre les communautés linguistiques et concernant leur représentation et position au sein des autorités fédérales. On accordera également un intérêt spécifique au plurilinguisme dans le milieu professionnel, notamment à l’importance des compétences langagières pour la sélection de candidats à un poste, pour l’activité professionnelle elle-même ainsi que pour l’intégration sociale.

Projets